Entretien avec Corinne Bach, Présidente de CanalOlympia

    0
    496
    corinne bach
    corinne-bach

    A l’occasion de l’inauguration de la première salle CanalOlympia à Yaoundé le 14 juin 2016, vous aviez annoncé l’ouverture d’une dizaine de de salles de cinéma et de spectacles en Afrique de l’Ouest et centrale :

    Aujourd’hui, où en êtes-vous du projet d’implantation des salles CanalOlympia sur le continent ?  

    Le réseau CanalOlympia se déploie rapidement. Sept salles CanalOlympia ont ainsi été ouvertes depuis le début de cette année au Cameroun, en Guinée, au Niger, au Burkina Faso, au Sénégal, au Togo. La prochaine sera ouverte dans les semaines qui viennent au Bénin, et les chantiers sont lancés à Pointe Noire, Port Gentil, Libreville, ainsi que pour une deuxième salle à Ouagadougou.

    Nous avons comme objectif un réseau d’une vingtaine de salles d’ici deux ans.

     Quelle place occupe le projet CanalOlympia dans la stratégie globale de Vivendi ?

    La création du réseau CanalOlympia s’inscrit dans la stratégie de Vivendi qui vise à renforcer sa présence sur des marchés en forte croissance où émerge une classe moyenne toujours plus consommatrice de contenus.

    Le Groupe tient également à jouer un rôle particulièrement dynamique sur le terrain des talents, convaincu que ceux-ci sont au cœur du développement d’un groupe international de médias, de contenus et de communication.

    Le réseau CanalOlympia ambitionne d’accompagner l’émergence d’une nouvelle génération d’artistes en devenant la vitrine de toutes les influences culturelles, du cinéma à la scène.

    Pensez-vous que le marché du Cinéma en Afrique puisse retrouver la place qui était la sienne il y quelques années ? A quelle échelle pensez-vous étendre le réseau CanalOlympia ?

    Nous en sommes convaincus. Le continent africain regorge de créativité, de richesses culturelles, de talents. Nous sommes certains que le fait de proposer de nouveau des lieux permettant aux films d’être vus bénéficiera à l’ensemble de la filière cinématographique. C’est le pari que nous faisons.

    Le réseau CanalOlympia va poursuivre son développement en Afrique centrale et subsaharienne.

    Quelle est votre politique de programmation des films ? Comment vous positionnez-vous entre les instituts français qui font la promotion des films français et les salles qui programment des Blockbusters américains ?

    Notre ligne éditoriale est claire : de la diversité pour plaire au plus grand nombre et contribuer ainsi à redonner le goût du cinéma. Nous proposons des films de grand divertissement, des comédies, des films d’actions, des films jeunesse. Nous mettons à l’affiche aussi bien des blockbusters américains ou nigérians, que des films africains et européens. Nous travaillons en collaboration avec les Instituts français afin de coordonner certains sorties de films. Cela a été le cas par exemple pour le film WALLAY de Berni Goldblat à Dakar.

    Les salles CanalOlympia proposent 19 séances hebdomadaires, 6 jours sur 7. La programmation, ainsi que toutes les informations pratiques, sont disponibles sur le site www.canalolympia.com. Chaque salle dispose également d’une page officielle sur Facebook.

    Quelle place occupe la diffusion de contenu africain dans votre politique de programmation ?

    Les films du continent africain ont bien évidemment leur place dans notre programmation. Nous avons chaque semaine un ou deux films africains à l’affiche.

    Quels sont les films qui ont rencontré le plus de succès ?

    A ce jour, le film qui a rencontré le plus grand succès dans nos salles est Bienvenue au Gondwana de l’humoriste et chroniqueur Mamane. Il est talonné de près par plusieurs grosses productions américaines comme Spider-Man : Homecoming ou Pirate des Caraïbes. Il faut noter également une très belle surprise, celle d’un film que nous n’avions initialement pas retenu dans notre programmation, et qui nous a été très fortement demandé via nos pages Facebook : Everything, Everything, qui a été l’un de nos plus beaux succès cet été.

     Qu’en est-il de la fréquentation des salles CanalOlympia selon les pays ?

    Nous sommes très fiers de nos taux de remplissage. La fréquentation est en croissance continue, elle a été multipliée par six depuis les premiers lancements.

     

     

    PARTAGER