Donnez-nous de l’info et des promos… mais faîtes-nous rêver !

0
302
blue lions étude

L’agence Blue lions vient de publier une étude en ligne qui, si elle ne répond pas à tous les critères scientifiques de représentativité (64% des répondants sont des hommes), a néanmoins le mérite d’apporter des éclairages complémentaires et utiles sur la perception des campagnes publicitaires sur Facebook en Afrique francophone.

Selon l’étude CFI que nous avons publié début 2017, Facebook est de loin le réseau social le plus utilisé en Afrique francophone : « pas besoin d’un ordinateur et encore moins d’une adresse e-mail pour ouvrir un compte Facebook et profiter des principaux services proposés par le géant américain. Un numéro de téléphone suffit. Avec son site mobile Zero Facebook, le réseau social offre également un accès gratuit à ses principaux services. Depuis leur téléphone, les utilisateurs peuvent mettre à jour leurs statuts, consulter leurs flux, commenter des publications ou encore envoyer et lire des messages. Cet accès facilité est à l’origine de la montée en puissance phénoménale de Facebook en l’espace de quelques années. Le réseau social est en effet devenu la destination de choix pour s’informer, interagir avec sa famille et ses amis, faire du commerce et bavarder. »

CFI : État des lieux de la situation numérique en Afrique

L’étude de Blue lions confirme ce constat partagé par toutes les autres études d’audience et apporte de nouveaux éléments de connaissance et de compréhension en particulier sur la publicité.

Facebook au lever, Facebook au coucher 

Lorsqu’on demande aux internautes, « à quel moment de la journée êtes-vous le plus connecté à Facebook », la réponse est étonnante mais claire : 44,1% se connectent dès le réveil, 33,8% en soirée après le diner et 33,3 en allant me coucher. Les autres moments de la journée ne dépassent pas 20%.

La connexion à Facebook ne se fait pas au travail, lorsque la connexion internet est de meilleure qualité mais bien à la maison et probablement sur mobile.

L’actualité de ses proches et du monde, principal sujet d’intérêt

24,7% des répondants déclarent que la raison principale de leur présence sur FACEEBOOK est de « prendre des nouvelles de la famille et des amis ». 22,9 % placent « l’actualité »  en premier. Les autres raisons viennent loin derrière.

A noter néanmoins que 11,5% des répondants déclarent venir sur internet principalement pour « suivre les bons plans des marques » ce qui est une excellente nouvelle pour les acteurs du marketing et de la publicité.

Le verre à moitié vide/à moitié plein

La moitié (51,6%) des répondants déclarent n’être jamais ou seulement occasionnellement exposés à du contenu publicitaire sur Facebook.

On peut bien sûr, avec ce résultat, affirmer que Facebook est loin d’être saturé par la publicité pourtant près de 50% des répondants considèrent déjà qu’il y a souvent, très souvent ou même trop souvent de la publicité sur Facebook.

La façon dont les annonceurs, mais également Facebook lui-même vont gérer la montée en puissance de la publicité pourrait faire basculer le curseur d’un côté ou de l’autre.

Donnez-nous de l’info, offrez-nous des promotions mais faites-nous rêver !

Les marques les plus suivies sur Facebook sont à 50,7 % celles « qui nous font rêver ».

Mais d’une façon générale ce qui intéresse le plus les consommateurs dans les publicités sur Facebook c’est l’information sur les produits/ les services (52,6%) les offres promotionnelles  (50,3% )et les conseils d’utilisation de ces produits/services (49,3%). C’est également ce qu’ils recherchent en priorité lorsqu’ils consultent les pages des marques

Le challenge devient donc particulièrement important à relever pour les agences et les Marques : informer en faisant rêver étant probablement l’équilibre le plus difficile à trouver en matière publicitaire. Ceci est pourtant d’autant plus important que 49,3% des consommateurs utilisent Facebook pour consulter les pages des marques qu’ils ont l’intention d’acheter.

On retrouve ces conclusions principales sur les 3 secteurs de consommation : l’alimentaire, la beauté et la mode, étudiés par Blue Lions.

  •             Importance des réseaux sociaux et en particulier Facebook pour s’informer sur les      produits et les marques
  •             Valorisation des publicité/marques auxquelles je peux m’identifier, qui m’informent et me conseillent et qui me proposent des offres promotionnelles
  •             Valorisation des publicités créatives, visuelles, qui font rêver.

L’étude a été réalisée sur internet au moyen d’un questionnaire auto-administré. Les répondants, au nombre de 4300 sont originaires de 10 pays : RDC – BÉNIN – BURUNDI – SÉNEGAL – BURKINA FASO – MALI – TOGO – GUINÉE – CÔTE D’IVOIRE –

Le terrain a eu lieu du 2 mai au 30 juin 2017

PARTAGER