TNT en Afrique francophone : des progrès mais encore des interrogations

0
151

Même si tout ne va pas au rythme espéré, la TNT a fait de grands pas en avant en Afrique francophone en 2017 avec en particulier une accélération des annonces ces dernières semaines. Voici un rapide état des lieux de la situation.

  • Le Burkina Faso a annoncé fin décembre que le passage à la TNT était désormais effectif et se présente comme le premier pays d’Afrique de l’ouest ayant réussi sa transformation digitale en Afrique ce qui n’est pas tout à fait exact si on considère que le Sénégal est opérationnel depuis plus longtemps mais avec une approche qui lui est spécifique.

 

  • En effet au Sénégal, la stratégie de déploiement choisie a permis d’aller vite puisque le signal numérique est désormais disponible pour 92% de la population mais a rapidement buté sur le problème des décodeurs qui a freiné la mise en œuvre opérationnelle. La décision gouvernementale récente d’imposer que les décodeurs soient payants au prix de 10 000 FCFA règlera-t-elle le problème ? Ce sera un des enjeux de 2018.

 

  • En RDC et au Congo, la TNT progresse ville après ville. Fin 2016, le Groupe CANAL avait annoncé le déploiement de son offre de TNT EASY TV à Kinshasa qui est la 1ère ville d’Afrique sub-saharienne francophone en termes de population. Cette annonce survenue quelques semaines après le lancement d’Easy TV à Pointe-Noire (Congo Brazzaville) puis à Lubumbashi (RDC), a été suivie en 2017 par Brazzaville confirmant ainsi les ambitions du Groupe CANAL dans ce domaine.

 

  • La TNT est également disponible via la société TNT Africa qui commercialise une offre accessible à Libreville et Port Gentil au Gabon ainsi qu’à Douala, Yaoundé et Buéa au Cameroun.

 

  • En Côte d’Ivoire, les choses avancent régulièrement : la société nationale de diffusion en charge du déploiement technique de la TNT a été officiellement créée fin décembre par décision du gouvernement sous le nom de Société Ivoirienne de télédiffusion (Ivoirienne de télédiffusion). Les 4 chaines de TV privées se préparent discrètement ou de manière plus spectaculaire comme cela a été le cas avec l’annonce du partenariat Life TV avec M6.

La discussion sur le coût des décodeurs et leur mode de commercialisation reste         ouverte même si les premières estimations montrent que le kit TNT complet pourrait   se situer aux alentours de 10 000/12 000 FCFA comme c’est le cas au Burkina-Faso et            au Sénégal.

La principale interrogation qui subsiste désormais concerne le calendrier : quand les   nouvelles chaines privées pourront elles commencer à émettre ? Fin avril comme cela était prévu, fin juin du fait du retard pris sur le déploiement des infrastructures ou plutôt début septembre pour faire coïncider les choses avec une nouvelle saison des programmes ?

  • Au Niger le dernier lot de matériel nécessaire au passage à la TNT a été receptionné par les autorités il y a quelques jours. Les premiers essais techniques auront lieu à partir de janvier 2018.

 

PARTAGER